top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJerome Puech

"Un véritable melting-pot mondial !"



David Storper, 24 ans, est configurateur de solutions logiciels. Ce jeune nîmois a décidé de partir vivre l’aventure aux Etats-Unis, à San Francisco. Très enthousiaste, il répond à 7 questions de notre rédaction.


Une à Nîmes : pourquoi as-tu fait le choix de vivre à San Francisco ?



David Storper : j'ai fait ce choix à la fin de mes études à Paris. Je voulais explorer, toucher du doigt le monde qui m'entoure tout en m'enrichissant du point de vue professionnel. San Francisco est une ville qui m'attirait. C'est une ville extrêmement active, ouverte sur le monde, riche d'idées et de cultures diverses. Le climat y est aussi extrêmement agréable, en particulier dans le sud de la baie.


UAN : quelles sont les choses à voir, à vivre ?


La prison d'Alcatraz


DS : à voir, il y a évidemment les incontournables : le Golden Gate, l’île d'Alcatraz, le Palacio of Fine Arts, Ficherman's Warff. Le tour en Cable Car est vivement recommandé ! Mais la vie de San Francisco, c'est aussi celle de ses quartiers. Des quartiers bouillonnants de vie et de création qui proposent milles et uns évènements à toute heure du jour et de la nuit. Les parcs de San Francisco sont très agréables aussi. Je conseille vivement de faire un arrêt par le parc urbain de Mission Dolores qui réunit sur ses pentes verdoyantes des milliers de personnes tous les week-ends.


UAN : Quelles sont les similitudes et les différences avec Nîmes ?


Le chemin du tire-cul façon San Francisco


DS : tout d'abord, je dirai ses collines ! Il y en a ici aussi, et bien plus pentues ! Ensuite, le jeans ! C'est d'ici que Levi Strauss a conquis le monde entier grâce à la fameuse toile de Nîmes ! Enfin, le littoral, la rivière et les montagnes y sont très proches. Les différences, il n'y a pas d'arènes ici, ni de monuments antiques.


UAN : Nîmes te manque-t-elle ? Comment fais-tu pour garder le lien avec elle ?


DS : bien évidemment que Nîmes et son style de vie me manque ! J'y ai mes amis, ma famille. Malgré le décalage horaire, tous les week-ends, en suivant les matchs du Nîmes Olympique !


UAN : à quel film penses-tu quand tu te ballades à SF ?



DS: The Pursuit of Happiness avec Will Smith! Les voitures se sont modernisées, électrifiées, hybridées, mais je pense beaucoup à ce film quand je me promène ici.


UAN : quel regard portes-tu sur la Silicon Valley ?


DS : j'y travaille ! La Silicon Valley est un véritable centre de recherche à portée mondiale. Des profils du monde entier viennent y développer idées, connaissances ou simplement leurs rêves ! On y parle toutes les langues, l'ensemble des acteurs du monde technologique y est représenté. Le climat y est extrêmement clément. Cette zone se trouve au Sud de la ville de San Francisco, sur les bords de la Baie.


UAN : confirmes-tu cette grande ouverture d’esprit des habitants de SF ?



DS : en effet, on ressent une forte volonté des habitants à exprimer leurs particularités, leurs sensibilités comme leurs opinions dans l'espace public. Les idées et pratiques les plus diverses sont représentées. C'est un véritable melting pot à échelle non pas seulement américaine mais mondiale.




Propos recueillis par Jérôme Puech


484 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page