top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJerome Puech

Quel show de Dua Lipa !


Devant 12 000 spectateurs, l’artiste londonienne Dua Lipa a livré dans les arènes de Nîmes ce jeudi 13 juin une prestation d’une heure et trente époustouflante par son show.


Quel show ! La chanteuse Dua Lipa et son équipe de danseurs et de musiciens ont proposé un spectacle époustouflant ce jeudi 13 juin dans les arènes de Nîmes devant 12 000 spectateurs ivres de joie et de bonjeur. La musique, bien sûr, mais l’immense scène composée de 5 écrans géants, les chorégraphies mimétrées de l’artiste et de ses danseurs, le jeu de lumière ont rendu dingue le public venu de toute la France et parfois de l’étranger.



Il faut dire que les deux dates nîmoises (12 et 13 juin 2024) étaient les seules en France. Elle donne que cinq dates en Europe avant sa tournée à l’autonome. Les billets sont partis très vites à la vente (jusqu’à 200 euros la place). Le spectacle a été à la hauteur de l’engouement initial. Sur le premier concert, la presse locale et régionale n’a pas été conviée. Adam concerts, producteur du Festival de Nîmes, a réussi à convaincre la production de Dua Lipa de laisser la presse couvrir l’événement à la dernière minute sous des conditions très précises comme les photos fournies par l’équipe de production. Elles sont signées Elizabeth Miranda.



Chanceux, je me suis calé en face de la scène dans la fosse devant la console technique dans laquelle se trouvait Dukagjin, le papa de Dua Lipa et Simon Porte, le créateur de Jacquemus. Repéré, ce dernier a dû concéder souriant des selfies. Après un set d’une DJette aux mauvais sons graves mais qui a su chauffer un public impatient, la pop star de 28 ans a fait une entrée en scène incroyable à 22 heures sous la voûte étoilée de l’amphithéâtre romain.



Dua Lipa a électrisé le public en commençant par «Training season » puis elle a disparu au bout d’une heure et trente minutes seulement sur « Houdini ». Elle a proposé 18 titres de son show et de son dernier album « Radical Optimism » avec des classiques et ses derniers morceaux. L’artiste s’est adressée en français au public nîmois : «Je suis très contente d’être ici avec vous ce soir. Merci beaucoup pour votre bonne énergie. Merci de votre soutien à mon dernier album ».



« One Kiss’ (Calvin Harris cover) », « Illusion », « Break My Heart », « Love Again », « Cold Heart’ (Elton John cover) », ou encore « Physical » ont été les tubes les plus chantés avec l’autrice-compositrice-interprete. La britanno-albanaise de 28 ans a multiplié les tableaux de danse changeant régulièrement de tenues sensuelles. Sa performance de danse en rythme avec ses partenaires de scène était tout simplement incroyable d’intensité et de justesse. Une vraie prouesse artistique.


Nîmes et les nîmois ont eu la chance de recevoir une artiste internationale de ce niveau pour deux soirées. Cela fait du bien à l’image de la ville, ses commerces et à ceux qui ont pu assister à cette prestation complète et magique.


Jérôme Puech

Une à Nîmes


Crédit photos: Elizabeth Miranda.

616 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page