Rechercher
  • Jerome Puech

Les facéties de Patrick font marrer !


Patrick Mallet, journaliste à Via Occitanie, est confiné avec sa famille à Bouillargues (Gard). Il redouble d’ingéniosité pour faire rire ses deux enfants, sa famille, ses amis et sa communauté sur Facebook. Interview confinement avec l’intéressé !

Une à Nîmes: pourquoi es-tu si facétieux en cette période de confinement ?

Patrick Mallet: je crois que je le suis par nature en fait et en cette période qui peut paraitre anxiogène … rire un peu de la situation du commun des confinés et détourner la réalité pour la rendre plus supportable, ce n’est pas plus mal …

UAN: où trouves-tu toute cette créativité ?


Patrick Mallet: je crois que c’est inné. Mais, avec les enfants, le brainstorming est familial. Le matin ils se lèvent en me disant : « Papa on fait quoi comme bêtise aujourd’hui? ». Cela motive forcément à être encore plus couillon. Il y a même des copines qui m’ont écrit dernièrement pour me dire, « Pat j’ai une idée d’un truc drôle à faire ».

UAN: quelle a été l’animation la plus réussie ?


Patrick Mallet: si on regarde le nombre de « J’aime », c’est ma coupe à la Barracuda qui arrive en tête. C’est vrai que fallait être un peu fada pour se raser comme cela … Ma ou mes préférées sont peut être : j'étais loin d'imaginer qu'un jour mes enfants m'empêcheraient de sortir. Ma maison devient un #vélodrome ... pour tuer le temps c'est parti pour 18 kms... Et 3 200 tours... du salon au terrain de pétanque ou par la pelouse ! Préférées car on les a faites avec mes enfants … et c’était juste génial de partager ces moments là. Toute notre vie, contrairement aux drames qui se nouent ailleurs, nous on se rappellera de ces moments là tous les 3 en famille.

UAN: quelle a été la pire ?


Patrick Mallet: alors pas pour moi ni pour les nombre de j’aime … mais pour mes parents, c’est celle là: 18ème JOUR SANS SEXE … alors … J’AI COURRU AVEC MES CLAQUETTES POUR ME RAPPELER LE BRUIT DE LA LEVRETTE ! Ils ont essayé de me contacter durant 24h pour que je l’enlève, fait appeler ma soeur, mis des messages sur Facebook… mais, pas de chance pour eux, je passais toute cette journée là … dans un tunnel, impossible de me joindre. Mais j’aurais du me rappeler qu’ils n’avaient jamais chaussé de claquettes.

UAN: quelle est la première chose que tu feras après la crise sanitaire ?


Patrick Mallet: quand on pourra sortir en décembre 2020, je crois que j’irai au ski profiter des première neiges, car skier dans son jardin sur l’herbe ce n’est pas top … J’irai ensuite chez le barbier, car la mode « hipster », je ne suis pas sur que cela soit fait pour moi. Enfin, je crois que je sortirai un livre : « le meilleur du pire de mes 265 jours de confinement »

UAN: avec qui aimerais tu être confiné ? Avec qui tu n'aimerais pas ?

Patrick Mallet: Moi je dirais plutôt avec qui je n’aimerais pas être confiné. La je crois que je suis prêt à aimer toute personne qui viendra chez moi … et elle pourra rester une semaine … logé nourri et surtout apéro fourni. Mon ex.

UAN: quels sont les retours de tes amis par rapport à tes posts Facebook ?


Patrick Mallet: ils trouvent que de con-finé, je suis devenu complètement con-fini. Mais ils adorent cela … Et certaines personnes me disent « cela fait du bien que tu fasses un peu rire en cette période pourtant peu propice à cela ».

UAN: que prépares tu prochainement ?

Patrick Mallet: j’ai déjà en tête la photo du jour d’après … celui où on retrouvera peut être une vie normale … J’ai une déclinaison de Mister T … version Peaky Blinders … à la Thomas Shelby … Enfin mon fils a eu une super idée, de pousser la voiture en panne d’essence avec sa soeur … avec un message qui pourrait être … « Confinement Jour X … l’essence de ma voiture s’est évaporée … mes enfants me poussent sur 12 kms pour que j’aille faire le plein ».

UAN: Pr Didier Raoult: sauveur ou mytho ?



Patrick Mallet: je crois qu’il est ni l’un ni l’autre, et je ne vais surtout pas faire comme tous ceux qui se permettent de donner des avis alors qu’ils n’y connaissent rien. Il y a par contre un truc qui me gène … vraiment … c’est via les réseaux sociaux d’ailleurs … ces « théories du complot » … du « on ne nous dit pas tout » … comme si en France … aujourd’hui dans une telle catastrophe … ceux qui nous gouvernent seraient tellement malsains qu’ils feraient exprès de laisser mourir les gens pour des intérêts privés … Ce que je sais et crois c’est que si un jour on doit être malade gravement dans sa vie … il vaut mieux que ce soit ici en France que dans n’importe quel autre pays du monde … Alors cette polémique me sidère un peu … mais il faut croire qu’aujourd’hui tout est à polémique, malheureusement. De mon coté, sur un sujet que je maitrise bien mieux, j’ai juste décidé quelques minutes pas jour de rire un peu, et de partager cela avec mes enfants. Et, hormis ma blague sur les claquettes, j’ai au final crée très peu de polémique.

Propos recueillis par Jérôme Puech

Le compte Facebook de Patrick Mallet

0 vue

 

 

Une à Nîmes

uneanimeslemag@gmail.com

© 2018 Créé par Jérôme Puech

 

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now