Rechercher
  • Jerome Puech

J'ai testé pour "Maison Alphonse" !


Un nouveau restaurant vient d’ouvrir ses portes sur l’avenue Maréchal Juin à Nîmes. La décoration est soignée, le service est bon et les plats sont de bons rapport : qualité-prix. Cependant très classique dans les propositions culinaires.

La première émotion, c’est celle de découvrir un bâtiment complétement rénové. Je connaissais bien les anciens locaux situés au 1195, avenue Maréchal Juin puisqu’ils ont abrité pendant plus de 30 ans les locaux de la fédération du Parti Socialiste du Gard. Ils ont été rachetés par Jeremy Teissier pour en faire un restaurant mais aussi des bureaux au premier étage. Rudy Roucayrol est un des locataires.



C’est réussi avec notamment une belle terrasse à tester aux beaux jours. Il pleuvait ce jour-là. C’est avec une camarade, Michelle, que j’ai décidé de revenir dans ce nouveau lieu à la décoration soignée. Certes, on est loin du cœur de ville mais on peut aisément se garer sur le parking du supermarché d’en face. Pratique. J’apprends de la bouche du serveur fort aimable que le restaurant doit son prénom à celui du Maréchal Juin. Alphonse Daudet peut aller se rhabiller.

Le choix du saumon



En entrée, je me laisse guider par « le saumon gravlax » avec sa crème fouettée aneth/ciboulette, zeste de citron et mesclum (10 euros). C’est bon et très simple. Mon amie se laisse aller à la formule du jour : entrée-plat-dessert pour 21,90 euros.



Le plat du jour est de la brandade. Normal, nous sommes à Nîmes. Michelle trouve cela bon. En guise de plat principal, j’opte pour le Budha Bowl Saumon avec son trio de quinoa, avocat, légumes, coriandre, wakamé, sauce soja.



C’est copieux et bon pour mon régime sans trop de sucre. Nous finissons par partager le mi-cuit chocolat Valrhona et sa crème anglaise (7 euros). C’est bon là aussi. En analysant le menu, je ne peux m’empêcher de penser que les propositions culinaires ne sont pas très originales. Terrine de campagne, salade Caesar, burger, poulet, souris d’agneau… Idem pour les desserts.

Service impeccable



En ce qui concerne les vins, la carte propose, là aussi, les grands classiques de la région avec les Costières de Nîmes (domaine du grand Mas d’Assas en rouge à 22 euros la bouteille) ou en IGP Pays d’Oc en rosé (le domaine Val Combe en rosé pour 24 euros). Les circuits courts sont privilégiés pour les vins mais aussi pour les mets. Le service est impeccable avec au comptoir l’arlésien Mohamed Lagouati, un grand professionnel de la restauration et complice de Denis Allegrini dans les férias de Nîmes. Notre serveur était d’une attention délicate. Si mes souvenirs sont bons, je l’ai vu aux Tables de la Fontaine et au Questel. L’endroit est bien fréquenté. J’ai pu apercevoir un célèbre publicitaire nîmois, le fameux Arnaud Debauge (agence Binome).

L’addition de 44 euros à 2, café compris, est correcte pour cette brasserie uniquement ouverte le midi du lundi au vendredi. Je vous conseille de la tester vous aussi.

Jérôme Puech

Maison Alphonse

1195 avenue Maréchal Juin à Nîmes

04 66 05 10 32



2,953 vues

 

 

Une à Nîmes

uneanimeslemag@gmail.com

© 2018 Créé par Jérôme Puech

 

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now