top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJerome Puech

Deux victoires en 2 matches pour l'USAM !

Après sa victoire à Saint Raphael, les Verts recevaient Cesson-Rennes pour sa première confrontation de la saison au Parnasse. Nîmes a battu un faible Cesson-Rennes sur le score de 24-19.



Devant un Parnasse à moitié plein, les Verts recevaient Cesson-Rennes avec l'objectif de confirmer leur forme après leur victoire à Saint Raphael (25-26) lors de la première journée de la saison 2018-2019. Côté nouveautés: un show d'entrée, des nouvelles vidéos, un nouvel éclairage blanc au Parnasse et 3 nouvelles recrues nîmoises avec Nicolas Nieto (N°28), Micke Brasseleur (93)et Dylan Garain (17).


Cesson loupe 3 penalties


Si les bretons ouvrent le score, la réplique nîmoise se fait par Brasseleur et Sanad (2-2 4ème). Les deux équipes font jeu égal avec des Usamistes qui gardent un petit point d'avance sur leurs visiteurs du soir (5-4 10ème). La recrue Brasseleur est le meilleur réalisateur du premier quart d'heure avec 3 buts. Cesson rate deux penalties et les Verts en profitent pour creuser l'écart (8-5 13ème) par Sanad avec son troisième but. Les hommes de Christian Gaudin (ex gardien de l'USAM) enchaînent les maladresses avec un 3ème penalty loupé (8-5 à la 15ème). "Magic Micke" signe son 4ème but en extension. Prandi son premier et la Green Team creuse l'écart de 4 buts (20ème 11-7). Nyateu manque la balle de +6 à la 22ème. Manque de convictions. Alors "Magic Micke" le fait à sa place quelques secondes plus tard (5ème but). A la 27ème Acquevillo, le breton, est exclu définitivement sur un geste dangereux sur Nieto. Le meilleur gardien de ligue 1 l'année dernière, Remi Desbonnet, fait son 4ème arrêt de la partie. A la mi-temps, sur un faux rythme, les nîmois sont logiquement devant de 6 buts (14-8). Ils ne peuvent pas perdre ce match face à de bien pâles joueurs habillés de blanc.


Les verts alternent le chaud et le froid mais maintiennent l'écart



Les visiteurs, plus entreprenants, profitent de l'exclusion de Dupuy et réduisent le score à 9-14. George marque le 15ème but pour Nîmes seulement après 4 minutes de jeu. Poussifs, les Verts se font grignoter par leurs adversaires. A la dixième minute, Nîmes mène que de quatre buts: 16-12. Prandi fait parler son bras droit puissant au 9 mètres. Cesson et Villeminot répondent par un 3ème penalty réussi: 19-14 la 16ème minute de jeu. Prandi réveille le Parnasse par sa passe dans le dos. Gérard conclue puis réussit plus tard son deuxième penalty. Paul effectue son 3ème arrêt pour Nîmes. Les supporters respirent à nouveau: 21-14 (19ème). Le plus gros écart du match. A 10 minutes de la fin, les bretons y croient encore et reviennent à 18-21 dans un score accordéon. Franck Maurice, le coach, demande un temps mort après ce 4-0 des blancs. Paul fait un arrêt (le 4ème) déterminant et capitaine Rebichon marque à l'envie 22-18 (23ème). Les Verts défendent avec une grande solidité à l'image de Théo Paul et de son nouvel arrêt. Gallego marque son premier but: 23-18 à 3 minutes de fin. Le public applaudit la future victoire aux airs de fanfare pré-féria des vendanges. Beauregard fait une vilaine faute Nieto. Nouveau carton rouge pour le breton (3ème exclusion). Nîmes bat un faible Cesson-Rennes sur le score de 24-19.


Ce soir l'USAM est 1er ex aequo au classement de la starligue LIDL. Prochain gros rendez-vous à domicile, l'USAM recevra le Paris SG le mercredi 26 septembre à 18h.


Jérôme Puech


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page